MAXIMUM LIFESPAN SocialTwist Tell-a-Friend

Bande-annonce LM

 
Locations

- Boston, 2128


Boston, 2128.
Après les émeutes anti-clonage, les dirigeants de la ville firent ériger un mur pour protéger les sociétés d'ingénierie biotechnologique et les puissants de la foule humaniste.

- Ceinture du centre


Ceinture du centre
En cas d'échauffourées, les émeutiers sont réprimés à l'extérieur du mur par tous les moyens nécessaires, et le couvre-feu est maintenu par la force.

- Siège de Symbiogenesis


Siège de Symbiogenesis
Société de biotechnologie du Dr Ken Garrett. Elle conçoit le Télorestore, médicament inhalé qui allié à des calmants, rallonge l'espérance de vie de ceux suffisamment riches pour se l'offrir.

- Siège de Symbiogenesis - 7e sous-sol


Siège de Symbiogenesis - 7e sous-sol
La découverte de clones lobotomisés conçus illégalement pour le prélèvement d'organes déclencha une émeute prolétaire meurtrière en 2099. La rumeur selon laquelle les expériences seraient toujours en cours est à l'origine des manifestations humanistes.

- Siège de Symbiogenesis - 8e sous-sol


Siège de Symbiogenesis - 8e sous-sol
Des individus extrêmement riches y vivent à l'état "décorpité", leur tête étant connectée à des simulateurs de pensée. Leurs proches peuvent leur rendre des visites virtuelles, moyennant des sommes d'argent astronomiques.

Siège de Symbiogenesis - 9e sous-sol Les psychotropes et la privation de sommeil rendent le transfert de conscience possible, que ce soit depuis des archives numériques ou des sujets vivants.

- Siège de Symbiogenesis - 9e sous-sol


Siège de Symbiogenesis - 9e sous-sol
Les psychotropes et la privation de sommeil rendent le transfert de conscience possible, que ce soit depuis des archives numériques ou des sujets vivants.

- Monastère bouddhiste, Japon


Monastère bouddhiste, Japon
C'est dans ce cadre paisible que Will Garrett, le fils expatrié de Ken Garrett, médite tout en attendant la mort cryogénique imminente de son père. Il reçoit des menaces de mort, qui visent à le dissuader de rentrer à Boston.

- Hôpital


Hôpital
Les humanistes refusant le Télorestore ou les organes artificiels s'y rendent pour mourir. Pour les autres, l'hôpital fait office de garage ; l'entretien, les mises à jour périodiques et les remplacements des organes artificiels y sont opérés par les techniciens de Prometheus (autrement dit, pas le personnel médical).

- Laboratoire de Lana


Laboratoire de Lana
UC'est ici que le Dr Lana Pierce mène des recherches sur une mystérieuse séquence ADN. Bien qu'ayant été prélevée sur un être humain, cette séquence ne semble pas d'origine humaine.

- Maison de Ruth


Maison de Ruth
Un étranger serviable y ramène la mère de Lana pour lui permettre de mourir en paix. Mais les apparences sont trompeuses : il s'agit en réalité d'un piège visant à abattre Will et Lana.

Prometheus Corporation
Assez ironiquement, l'essor de la Prometheus Corporation fut étroitement lié à celui de Symbiogenesis. En effet, lorsque le Télorestore de Ken Garrett porta l'espérance de vie à 160 ans, la raison d'être des organes biosynthétiques devint évidente : il fallait pouvoir remplacer les organes d'origine, dont la défaillance survenait après 100 ans.

Pour n'en citer que quelques-uns, ces organes de remplacement comprenaient les reins, les rétines, le foie et le cœur.

Symbiogenesis
fut lancée grâce à des capitaux privés du groupe "Brandenberg". Au fil des ans, des adeptes de la théorie du complot ont tenté de relier la société aux princes arabes, aux services secrets israéliens, aux francs-maçons ou encore à l'Agnus Dei.

L'une des premières actions de la firme fut de racheter CryoConcierge, société spécialisée dans la cryogénisation plébiscitée par les milliardaires du 21e siècle.

Le Dr Garrett fut engagé pour superviser ce qui deviendrait par la suite le programme de clonage illégal qui déclencha la lutte des classes en 2099..

Mais Symbiogenesis resta délicieusement libre de ses actes, notamment grâce au succès phénoménal de l'inhalateur de Télorestore, qui doublait l'espérance de vie en renversant le processus de vieillissement des cellules souches.

Symbiogenesis a présenté son nouveau projet, le "Transhumanisme", qui consiste à transférer la conscience d'une personne mourante dans son propre clone. Des rumeurs prétendent que Garrett aurait poursuivi ses recherches sans attendre l'approbation de cette technologie controversée.

Eternity
commença par proposer des salons de discussion, mais ses produits évoluèrent rapidement vers des formes de divertissement immersif de plus en plus réalistes. Au fil des ans, leurs "simulations pornographiques" sollicitèrent de moins en moins de sens pour jouir de la cyber-intimité.

  1. Tout d'abord, la visière remplaça la vue.
  2. Ensuite, la capture de mouvements redéfinit la notion d'interactivité.
  3. Enfin, le toucher lui-même fut encodé par les casques virtuels.

Le Transhumanisme
se situe dans le prolongement logique de la simulation de conscience et de la reproduction artificielle. L'objectif des deux compagnies fusionnées est double :

    1) Permettre aux clients de télécharger leur conscience dans des clones identiques et flambants neufs
    2) Remanier l'espèce afin d'éradiquer définitivement le vieillissement et ainsi créer des hommes immortels